Gracieuseté de xyz

Québécisme correct

En France, on n’entend plus dire aujourd’hui que tel ou tel objet ou service est une gracieuseté de l’entreprise xyz. C’est un don ou un cadeau, mais ces deux mots peuvent sembler trop directs dans l’univers québécois de la commandite (appelé sponsoring en France). Au Québec, le mot gracieuseté semble avoir la résonance appropriée pour l’emploi qu’on en fait.