Pourquoi ce site

Les dictionnaires sont toujours en retard
Les professionnels de la rédaction savent que les dictionnaires de langue sont des outils imparfaits, parce que toujours incomplets et jamais totalement à jour. Ils se méfient aussi des recueils de fautes ou autres « ouvrages correctifs », qui se trompent parfois et se copient souvent.

Les puristes condamnent beaucoup de « fausses fautes »
Nombre de mots ou expressions sont clairement entrés dans l’usage, y compris dans des publications de qualité comme les quotidiens Le Monde en France ou Le Devoir au Québec. Ils sont critiqués à tort par certains puristes ou mal recensés par les dictionnaires. Vous les trouverez dans la section Fausses fautes de ce site.

Peut-on employer le verbe « performer »? Pourquoi pas, puisqu’on a déjà « performance » et « performant ».

On hésite devant des « variantes correctes »
Devant deux façons de dire, les rédactrices et les rédacteurs professionnels ont parfois des hésitations, alors qu’aucune des deux formes n’est fautive. La liste des Variantes correctes aidera à dissiper certains scrupules inutiles.

« Entrer en fonction » ou « entrer en fonctions »? Rassurez-vous : les deux sont corrects.

Un site pour les professionnels de la rédaction
Le Morisset s’adresse aux rédactrices et aux rédacteurs professionnels du Québec d’abord, mais aussi du reste de la francophonie. Depuis des décennies, l’auteur observe attentivement l’évolution de l’usage, au Québec et en France, dans des médias reconnus ainsi que dans un large éventail de documents. Ses observations sont présentées ici dans des fiches succinctes.

Qui est Paul Morisset?
L’auteur de ce site a travaillé pendant plus de 45 ans, d’abord comme journaliste (surtout au quotidien Le Devoir et au magazine L’actualité), puis comme traducteur et rédacteur indépendant. Au Devoir, il a notamment été directeur des pages culturelles.

Il est aussi membre fondateur de la Société québécoise de la rédaction professionnelle (SQRP). À ce titre, il a présidé le jury des trois premières éditions des « Mérites rédactionnels de la SQRP », un concours destiné à couronner les meilleurs textes publiés par des rédactrices et des rédacteurs du Québec.

Remerciements

Toute ma gratitude à mon fils Vincent; à Pierre Marchand, collègue et ami de longue date; ainsi qu’à Blanche Wissen et Carole Boisvert, professeures de rédaction à l’Université de Montréal. Chacun et chacune m’a prodigué conseils et encouragements.