Hâte

Hâte de partir, hâte à vendredi

L’expression avoir hâte de + infinitif (ex. avoir hâte d’arriver à la maison) est dans tous les dictionnaires. Le Multidictionnaire de la langue française la présente, à tort, comme un québécisme. Par contre, avoir hâte à + nom (ex. avoir hâte aux vacances) est un vrai québécisme. Voilà une construction commode dont les Québécois auraient tort de se priver.